Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 21:10

Je sais, vous allez vous dire : encore un article sur le même sujet que tout le monde pour raconter ma petite organisation ! Mais non, je veux pouvoir en parler de façon plus générale.

En cette rentrée 2014, toutes les communes sont passées à la nouvelle réforme des rythmes scolaires. Alors, on en pense quoi ?

Il n’est plus question d’être pour ou contre, elle est là, mais qu’en est-t-il de son application ? De ce que j’ai pu lire à droite à gauche (je ne parle pas de politique !!), il y a des contents et des mécontents (beaucoup). Les contents, il ne faut pas se leurrer, ce sont ceux dont l’application est idéale, les communes qui ont les moyens (financiers, humains, et des locaux) de mettre en place des choses bien dans l’intérêt des enfants.

Les mécontents sont ceux dont rien n’est mis en place, où tout est plus compliqué, ou plus cher, pas dans l’intérêt de l’enfant ou même complètement le bordel ! Et ils sont nombreux !

Concrètement, cette réforme c’est tout d’abord une matinée de cours en plus. Les quelques instits avec lesquels j’ai pu discuter, sont globalement d’accord avec ça, et s’accordent à dire que sans cette coupure du mercredi dans les apprentissages, ils sont plus disponibles le jeudi. On ne dit pas moins fatigués mais plus disponibles. Parce que concrètement, à qui peut-on faire croire que de se lever un jour de plus fatiguerait moins ???

Soit, ne parlons donc pas de fatigue pour nos enfants, mais bien d’un intérêt éducatif, ce qui à mon sens devrait être le but premier d’une réforme qui les concerne au premier plan !

En pratique, pour les enfants dont les parents travaillent, le mercredi ils devaient déjà se lever pour aller soit chez une nourrice, des grands-parents ou au centre de loisirs. Donc l’histoire du lever le mercredi ne change pas.

Pour les parents qui ne travaillent pas, forcément, rythme ou pas, il est évident que les enfants sont moins fatigués quand on va les chercher à 16h, et qu’ils peuvent être tranquilles le mercredi. Pour ne pas avoir travaillé l’année dernière, je peux le confirmer, c’est royal ! C’est une chance pour ces enfants d’avoir des parents disponibles, mais ce n’est pas une généralité, et je ne pense pas que cela doive être la base de la réflexion.

Donc soit, nous avons donc cette demi-journée de plus où la question bénéfice/fatigue se défend bien. Mais passons maintenant aux NAP / TAP suivant comment chacun les appelle. Abordez ce sujet dans différentes communes et vous tombez directement dans des inégalités, aberrations, complications etc… !! C’est bien là qu’est le plus gros problème de cette réforme. Cela donne l’impression qu’une idée a été lancée de façon totalement utopique et sans plus de réflexion derrière. Bien sûr, sur le papier, on propose à nos enfants une ouverture au monde, à de nouvelles possibilités, découvertes, du ludo-éducatif pour souffler entre les durs temps d’apprentissage. C’est formidable ! Mais en pratique il se passe quoi ?? Rien… des perturbations pour les enfants, des inégalités suivant les communes, un manque de motivation pour les communes aisées, et une impossibilité pour les communes plus pauvres, notamment en milieu rural où les infrastructures ne sont pas présentes et les moyens ne suivent pas. Et pas de directives claires, à chaque commune de se débrouiller pour choisir des horaires, une organisation, qui ne sera pas la même ici ou dans le village voisin, parce-qu’ici il faut prendre en compte les transports (qui coutent une fortune et prennent généralement une grosse partie des budgets), ou les locaux, ou encore la commune avoisinante dans les regroupements.

Quand on s’extasie sur telle commune où les enfants ont la chance de faire de l’informatique, de l’Anglais, du cirque, du théâtre, des contes etc..., la commune voisine pleure parce-que le TAP consistent à jouer, faire des coloriages, voire rien du tout quand il est remplacé par la garderie (ou un temps infini de bus… suivez mon regard…).

Alors expliquez-moi !! Expliquez-moi l’intérêt de ces TAP pour nos enfants ?? Si le but était d’alléger les journées de nos enfants, n’y avait-il pas d’autres solutions que de compliquer la vie des enseignants, des communes, du périscolaire, des parents et avant tout des enfants qui au final ne se retrouvent pas du tout dans cette réforme et sont mis au cœur des inégalités alors qu’ils devraient être au premier plan dans leurs intérêts ?? Où est-il réellement question du bien-être de nos enfants ?? Et pourquoi ne pas avoir redonné leur place aux enseignants en modifiant les modalités du programme scolaire ?? En leur faisant insérer des temps de détente et d’ouverture à d’autres activités en fonction de leur connaissance du rythme et de la disponibilité des enfants par exemple ! Au lieu de ça, on multiplie les intervenants et les lieux et les repères sont mélangés (surtout pour les plus jeunes) où les enfants sont perdus au milieu de ce conflit !

Alors oui je suis en colère ! En colère parce que pour la vie de nos enfants, il ne devrait pas y avoir ces inégalités, il ne devrait pas être question de politique, de guerre des gouvernements, de pour à gauche et contre à droite ! Il devrait être question de mettre l’enfant au centre des préoccupations, de ne pas stigmatiser les différences plus que ça ne l’est déjà ! De penser les programmes scolaires en fonction de tous, et aider et accompagner chacun des enfants dans le lieu où ils passent les ¾ de leur vie !! Et pas imposer une réforme qui n’est pas réalisable dans toutes les communes !

Dans ce sens, nous nous sommes présentés aux élections des parents d’élèves (histoire de nous charger un peu plus un emploi du temps déjà bien rempli !), car, sans rentrer dans les détails de l’organisation pourrie de mon petit village, je pense que nous devons nous mobiliser, et dire quand ça ne va pas. Dire ce qui ne va pas concrètement, et pas seulement ce qui n’arrange pas Madame Machin, ou Monsieur Truc, mais bien ce qui ne fonctionne pas en règle générale. J’ai discuté avec des parents mécontents, mais qui disent que ce n’est pas la peine de faire quoi que ce soit puisque ça ne changera rien !! Alors je dis non, il faut le dire, il faut se mobiliser et éviter que les sondages disent que 80% des maires sont satisfaits !! Alors ça ne changera peut-être rien à grande échelle, mais au moins j’aurais fait ce que je peux, au moins dans l’école de mes enfants…

Alors non je ne vous détaillerais pas l’organisation de mon petit village, car ça n’a pas d’intérêt. A lire les différents témoignages, il y a autant d’organisations différentes que de communes, du bon, comme du moins bon. Personnellement, tout ce que je vois, c’est que c’est beaucoup plus compliqué pour mes filles mais pas par le seul fait d’avoir une matinée de plus, et que ça ne leur apporte rien du tout ! C’est ça qui me met en colère !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce que ça se passe bien ? Est-ce que ça apporte quelque chose à vos enfants ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Petite Maman
commenter cet article

commentaires

Maman-Bebe.fr 04/03/2015 11:17

De notre côté, c'est le foutoir! ça chamboule notre quotidien. On a dû appeler les grands-parents à la rescousse. Ils ont déménagé près de chez nous pour ces fameuses journées. Et oui, un grand changement dans notre famille. Et pas que...l'aîné qui a eu neuf ans en janvier a dit qu'il n'aimait pas le dirigeant parce que du coup il doit aller en classe le mercredi, et je cite qu'il a bien dit le nom du dirigeant. Même en ce moment, les enfants se demandent toujours: maman, mais pourquoi on va à l'école le mercredi?

idée cadeau homme 26 ans 09/11/2014 18:47

Je vous approuve pour votre paragraphe. c'est un vrai travail d'écriture. Continuez

-hellebore- 29/09/2014 09:47

moi ce qui me met en colère, c'est que cette réforme soit passée sous le prétexte du "meilleur pour les enfants". Sauf que comme tu le dis, en fait, avec toutes ces organisations différentes, ben les enfants, ils ont été totalement oubliés. Et s'il y a des endroits où ça fonctionne super bien, en concordance avec ce qui avait été voulu, il y a aussi tout les autres endroits. Et si cette année je suis à la maison et évite donc au fiston d'avoir à "subir" ces NAP ( ben oui, ici NAP = garderie pour les maternelles), ca me fait quand même bien mal au coeur. Parce que c'est bien de courir 45 min dans la cour, mais ça n'apporte rien de plus qu'avant, non?

Petite Maman 29/09/2014 22:08

Bien d'accord ! Au final, nos enfants sont les grands oubliés de cette réforme....

Présentation

  • : Maman blablate !
  • Maman blablate !
  • : Une maman, 2 merveilles, de la couture, et du blabla !!! Le plaisir d'échanger et de partager !
  • Contact

[]

Recherche

Mon petit marché de créations

Venez faire un tour par ici pour trouver des petites créations : sacs, trousses, doudou, déco etc...

Logo-MamanFabric

clic-clic sur l'image

 

bla-bla-bla

  

Pas le temps, pas le temps, pas le temps....
Jamais le temps de rien, jamais le temps de blogguer, mais je suis là, hein !!
 
*N'oubliez pas la NEWSLETTER !

  * Et n'hésitez pas à faire un tour sur mon petit marché

On se suit ??

 

Petite Maman

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez petite maman sur Hellocoton

J'aime Bambinou

Macaron PAM 2

on vote ??

 

 

Wikio - Top des blogs - Multithématique

On en parle ???